Expo, Prix des lauréats Art'ifice 2016

Espace Jean Hardouin à Montgeron

Du 24 février au 11 mars 2017

Balades à New-York

New-York, cette ville extraordinaire aux buildings démesurés me fascine depuis mon enfance. J'aime voir de mes propres yeux ces quartiers, rues ou immeubles, qui ont inspiré tant d'histoires du roman au cinéma.

Pour photographier ces immenses architectures j'ai préféré des temps nuageux aux ciels bleus.

J'affectionne la matière des nuages pour en accentuer les contrastes et renforcer ainsi un côté plus théâtral et mystérieux.

Les New-Yorkais population hétéroclite et multi ethniques aux look improbables ont inspiré mon regard photographique

à travers mes balades dans les rues de la grosse pomme. 

Ne sachant jamais sur qui j'allais tomber par avance, je suis à l'affût d'une situation, d'un regard, d'un sourire ou d'un événement.

J'ai voulu figer ces fragments de vie qui ont chacun leur propre histoire. J'ai aimé photographier ces gens dans leur environnement urbain.

Certains sont joyeux ou paisibles quand d'autres sont inquiets ou perplexes, mais tous sont un mystère.

Quelle est leur histoire, d'où viennent-ils, quels sont leurs désirs, leurs rêves ? J'aime me l'imaginer grâce à mes clichés...

Je vous laisse vagabonder au milieu de ces instants de vie. 

À vous maintenant d'y voir ce que vos yeux vous livreront.

Expo Art'ifice 2016

Salon d'art contemporain de Montgeron

Du 11 mars au 3 avril 2016

Dans tes yeux...

Installation commune avec Sophie Dubromel Rippe. 

Sophie a présenté tel un vol d'étourneaux 100 dessins d'yeux, avec pour chacun une citation ou un texte (en hommage à Ben) associée sur le thème de l’œil.

En réponse à ces yeux j'ai réalisé deux bâches de 2,5m sur 1m représentant des yeux réalisés en macro-photographie.

En voir plus

Un grand merci à toutes les personnes qui ont votés pour notre installation. Le prix du public nous a été décerné 

En voir plus

Un autre regard sur Venise

Dès mon enfance où à l'âge de 9 ans je m’y promenais seul avec un plan et l’adresse de mon père griffonnée sur un bout de papier, Venise, ville d’une autre époque, m’a toujours fasciné. Adulte j’y suis retourné à plusieurs reprises et à chaque fois c’est un retour à la renaissance, une sensation magique, comme si le temps s'était arrêté.

Retrouver Venise l'été dernier était pour moi une jubilation photographique, mais je me suis vite confronté à une problématique. Photographier Venise tourne vite au "cliché", au déjà-vu. En effet des milliers de photos magnifiques existent sur Venise. J’ai donc cherché à avoir un regard neuf, montrer cette ville avec ma propre sensibilité, de nuit en particulier. J’apprécie les contrastes forts et les clairs-obscurs que procurent les éclairages artificiels, cela renforce le coté énigmatique que je transmets à travers mes photographies.

De jour, les ciels trop bleus ne m'inspirent pas, je préfère les ambiances orageuses où là encore je peux renforcer l’atmosphère mystérieuse, notamment grâce à la matière des nuages. Les canaux semblables à des veines où coule la vie, les architectures grandioses, les bâtiments aux murs colorés ou usés par les années. Autant de beauté que j'ai aimé figer au hasard de mes promenades.

1er Salon de la photo

de Montgeron

Du 6 au 21 novembre 2015 au Carré d'Art

Photo Isabelle Bigand Viviani